URGENCE EBOLA Former les professionnels de santé et informer les populations pour arrêter la propagation de l’épidémie

URGENCE EBOLA Former les professionnels de santé et informer les populations pour arrêter la propagation de l’épidémie

Email
En raison de l’aggravation de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, Médecins du Monde (MdM) renforce ses activités au Libéria et en Côte d’Ivoire.

 

 

La fièvre Ebola ne cesse de progresser et les infrastructures sanitaires déjà défaillantes des trois pays les plus touchés (Libéria, Sierra Leone et Guinée) sont dépassées. Le bilan établi par l’OMS fait état de 6553 cas (probables, confirmés et suspects) dont 3083 décès. Avec 3458 cas cumulés et 1830 décès[1], le Libéria apparaît de plus en plus comme l’épicentre du fléau.

 

« Le système de santé s’effondre au Libéria, décrit Pierre Sallah, coordinateur général MdM au Libéria. 185 soignants ont déjà été contaminés. Une partie du personnel médical a déserté par crainte du virus. Beaucoup de patients évitent les centres de santé pour les mêmes raisons. Et du coup, les autres pathologies, qui restent mortelles - paludisme, appendicite, etc.-, ne sont plus soignées. Ce qui aggrave la situation sanitaire ».

 

Une menace sérieuse pèse aussi sur les pays voisins non encore officiellement touchés comme la Côte d’Ivoire.

 

Les acteurs de santé et les humanitaires font face à un double enjeu : la prise en charge des malades du virus Ebola et la lutte contre la propagation de l'épidémie.

 

Médecins du Monde a choisi de se concentrer sur ce second volet. Pour stopper la transmission du virus, il est essentiel de former et d’informer en s’appuyant sur la participation des communautés concernées. Selon Pierre Sallah, « nous devons concevoir des outils et des messages adaptés : expliquer les modes de transmission, signes et conduites à tenir ainsi qu’apporter des réponses aux rumeurs circulantes, sans cela la situation ne pourra qu’empirer.»

 

Médecins du Monde intensifie donc ses activités sur trois niveaux  :

-          la prévention et la sensibilisation des populations via la formation de 400 travailleurs sanitaires communautaires

-          la formation des agents de santé pour l'identification des cas suspects et leur prise en charge sans risque

-          le soutien aux structures de santé ( appui en médicaments, fourniture de matériel de protection, gants, masques, etc…)

 

Au Libéria, Médecins du Monde appuie 5 structures sanitaires à Monrovia auprès de 600 000 personnes et 125 dans le sud-ouest de la Côte d’Ivoire (San Pedro, Sassandra, Gueyo, Soubre) auprès de 2 millions d’habitants. 

Médecins du Monde répond également à l’épidémie en Sierra Leone en travaillant de concert avec les autorités sanitaires du Koinadougou pour augmenter la capacité de réponse et sensibiliser la population aux mesures préventives.

 

Contacts presse :

Emmanuelle Hau & Aurélie Defretin 01 44 92 14 31/ 13 81

infomdm@medecinsdumonde.net //www.medecinsdumonde.org




[1] Données en date du 26 septembre de l’OMS

Stop Ebola: aidez-nous à renforces nos activités !

Dans l’histoire de l’Afrique de l'Ouest, l’épidémie d'Ebola est la plus importante et la plus meurtrière connue à ce jour. Aujourd'hui, presque 6600 personnes ont été infectées par le virus et le cap de 3000 morts est dépassé. Chaque jour, nous constatons de nouveaux cas. Pour prévenir la propagation du virus, des mesures d’urgence sont indispensables. Le temps presse et les moyens d’agir manquent. Aidez-nous à renforcer nos activités: faites un don !