Un nouveau centre de santé ouvre ses portes à Molenbeek

Un nouveau centre de santé ouvre ses portes à Molenbeek

Email
« K-Nal Santé », le nouveau centre de santé ouvert à Molenbeek mi-octobre, était inauguré ce mardi. Une initiative de l’ONG Médecins du Monde destinée à renforcer l’offre de soins pour tous dans le quartier. La structure fonctionne à l’acte en pratiquant le tiers payant, avec pour objectif d’être accessible à tout le monde. À terme, c’est un véritable centre social et de santé qui sera développé, avec quatre autres partenaires.

Une nouvelle structure médicale a ouvert ses portes à Molenbeek. Baptisée « K-Nal Santé », elle a vu le jour au numéro 17 de la rue de la Borne, au cœur du quartier historique, à l'initiative de Médecins du Monde. L'objectif de ce nouveau centre : permettre au plus grand nombre de pouvoir consulter des professionnels de la santé. « Nous sommes au cœur de la mission de Médecins du Monde, » rappelle Isabelle Heymans, coordinatrice du projet. « Proposer des soins de santé à tous, de manière accessible. » En effet, K-Nal Santé fonctionne à l'acte en pratiquant le tiers payant.

« Nous avons déjà rencontré une vingtaine de personnes depuis l'ouverture mi-octobre, » raconte le docteur Vanessa Schiemsky, qui travaille au sein de K-Nal Santé. « Pour la plupart molenbeekoises, elles viennent de différents horizons culturel et social. Que ce soit une dame qui ne sait pas à qui s'adresser pour se soigner ou un retraité qui n'a plus de médecin traitant... »

L'avenir : la santé intégrée

Différentes professions médicales sont actuellement représentées au sein de K-Nal Santé : des médecins généralistes, des infirmiers·ères, des kinésithérapeutes et des assistant·e·s sociaux·ales. « Dans le futur, nous envisageons d'ajouter d'autres services, » précise Isabelle Heymans. « Sages-femmes, dentistes ou autres, en fonction des besoins identifiés. Clairement, le centre est voué à évoluer, aussi bien à court terme que sur la longueur. »

Car pour Médecins du Monde, ce centre n'est qu'une première étape dans un plan de plus grande envergure. « K-Nal Santé a pour vocation de ne devenir qu'un service parmi d'autres, dans un centre social et de santé intégré bien plus large, » explique Isabelle Heymans. « Celui-ci est prévu à l'horizon 2019, avec des partenaires locaux déjà actifs dans le quartier. » Parmi ces partenaires : le service de santé mentale D'Ici et D'Ailleurs ; le centre d'action sociale globale Solidarité Savoir ; l'antenne molenbeekoise du service d'aide aux toxicomanes Lama ; et le planning familial Leman – aussi agréé en médiation de dettes. « Première étape également car une structure similaire ouvrira ses portes à Cureghem dans les semaines à venir, » conclut Isabelle Heymans.

Avec l'ouverture de K-Nal Santé, Médecins du Monde entend participer à la réflexion sur les soins de santé et l'aide sociale en Belgique. À Bruxelles notamment, les enjeux sont énormes : précarité, complexité de problèmes sociaux et de santé, croissance démographique, réduction des moyens publics, etc. Dans ce contexte, de nombreux acteurs se posent la question de l'intégration et des conditions d'accessibilité. Ce projet – pluridisciplinaire et qui rassemble différents acteurs – est une tentative de répondre à ces enjeux.