Tunisie : 250 migrants abandonnés à leur sort

Tunisie : 250 migrants abandonnés à leur sort

Email
Après que leur bateau ait fait naufrage le long des côtes tunisiennes, Médecins du Monde vient en aide à 250 migrants. Ils n’ont pas de statut de réfugié et se trouvent dans une situation de grande vulnérabilité

Mercredi 10 juin, 250 migrants ont été secourus aux abords de la Tunisie. Embarqués à bord d’un navire inadapté à leur nombre , ils sont originaires du Soudan, du Maroc, de l’Egypte, du Mali, de la Syrie et du Pakistan. Ils tentaient de rejoindre l’Italie, quand ils ont subi une panne de moteur. Ils ont alors dérivé vers la Tunisie. Avec l’aide de pêcheurs locaux et des garde-côtes, ils ont pu rejoindre Kitf, à la frontière libyenne.

60 migrants disposant d’un statut de réfugié ont rapidement été recueillis par l’UNHCR , avec 45 femmes et 19 enfants. Certains d’entre eux ont dû être hospitalisés. 250 autres migrants sont restés au port de Kitf, sans nourriture, sans toit, sans soins.

Samedi, Médecins du Monde leur a apporté  une première aide : un kit contenant de l’eau potable, des denrées alimentaire, des produits d’hygiène. En collaboration avec le Croissant Rouge, MdM tente de trouver une solution pour héberger les migrants  - de manière temporaire - dans des logements improvisés. Actuellement, ils se trouvent aux alentours du port, sous la surveillance vigilante des garde-côtes et de la police. Grâce à des collectes de nourriture, ils mangent aujourd’hui à leur faim ; Mais le problème principal reste l’hygiène : les sanitaires sont loin d’être en bon état.

Pour l’instant, il n’existe pas de de solution définitive pour ces migrants en quête d’un avenir meilleur. Personne ne se sent réellement responsable de leur sort. Avec des organisations partenaires, Médecins du Monde s’attèle à la recherche de solutions.