Syrie : 4 ans d’horreur dans l’indifférence

Syrie : 4 ans d’horreur dans l’indifférence

Email
Plusieurs ONG, dont Médecins du Monde, présentent un rapport cinglant au Conseil de Sécurité de l’ONU : les engagements de protéger et assister la population ne sont pas respectés.

Quatre ans après le début du conflit, la Syrie se noie dans le chaos et le bilan humain est effroyable. Les chiffres du conflit syrien parlent d’eux-mêmes :

  • plus de 200.000 morts
  • 5,6 millions d'enfants ont besoin d'une aide humanitaire : une augmentation de 30% en comparaison avec 2013.
  • 1,5 millions de blessés avec des séquelles graves et permanentes
  • 7,6 millions de syriens en fuite dans leur propre pays
  • Plus de 3,8 millions de personnes ont trouvé refuge dans les pays voisins
  • 4 millions de réfugiés survivent dans des conditions sanitaires déplorables.

2014, l’année la plus sombre du conflit

Les associations d’aide humanitaire, dont Médecins du Monde, publient aujourd’hui un rapport cinglant, Failing Syria à l’attention du Conseil de Sécurité de l’ONU. Ce dernier avait pris 3 résolutions visant à protéger et assister la population. Or, les statistiques affligeantes avancées par les ONG  révèlent que les résolutions ont été ignorées ou minimisées par les parties au conflit, les membres du Conseil de sécurité et les autres États membres de l’ONU, ce qui a conduit à l’année la plus sombre de la crise syrienne pour la population civile :

  • La population n’est pas protégée : le conflit aurait fait 76 000 morts en 2014, pour un total d’au moins 220 000 morts sur quatre ans.
  • L’accès humanitaire ne s’est pas amélioré : 4,8 millions de personnes résident dans des zones qualifiées de « difficiles d’accès » par l’ONU, soit 2,3 millions de plus qu’en 2013.
  • Les besoins humanitaires ont augmenté : 5,6 millions d’enfants ont besoin d’aide humanitaire, ce qui représente une augmentation de 31 % depuis 2013.
  •  Le financement des opérations humanitaires a diminué par rapport aux besoins : en 2013, 71 % des fonds nécessaires pour porter assistance aux civils sur le territoire syrien et aux réfugiés dans les pays voisins avaient été réunis. En 2014, seuls 57 % des financements nécessaires ont été reçus.

836 822 civils ont été soignés par Médecins du Monde

En partenariat avec 9 partenaires syriens, Médecins du Monde aide les déplacés, principalement dans les régions d’Idlib, Alep, Deraa et Damas. Médecins du  Monde propose des services de santé primaires et de santé sexuelle et reproductive dans 3 cliniques fixes et 2 cliniques mobiles. Médecins du Monde fournit 70 structures de santé syriennes en médicaments, équipements et consommables médicaux. Médecins du Monde assure la formation du personnel de santé.
En 2014, 836 822 personnes ont eu accès à des consultations de Médecins du Monde, soit une hausse de 30% par rapport à 2013.

 #WithSyria

Signez la pétition #WithSyria et interpellez la communauté internationale, maintenant.