Survivants en mer : les résidents de l'Aquarius (4)

Survivants en mer : les résidents de l'Aquarius (4)

Email
Ce lundi, dernier témoignage de la part de Danielle, l'une des rescapés de l’Aquarius, le bateau de sauvetage lancé conjointement par Médecins du Monde et SOS Méditerranée en mer Méditerranée. Danielle est l’une des rares femmes qui accepte de témoigner. Âgée de 31 ans, elle a fait le voyage depuis le nord du Cameroun avec sa cousine. Elle parle de sa vie à Garoua, avec son compagnon, de son petit commerce de vêtements.

« Je me débrouillais plutôt bien, jusqu’à l’arrivée de Boko Haram. » Ils sont la cause de son exil.

La secte islamiste effectue de nombreuses incursions meurtrières dans le nord du Cameroun. « Ils ne tiennent pas compte des femmes ni des enfants, ils se font exploser dans les écoles », raconte la jeune femme. Un jour, des hommes entrent chez Danielle et arrêtent son compagnon, un militaire : « Jusqu’à aujourd’hui je n’ai aucune nouvelle de lui. » C’est alors que Danielle décide de prendre la route avec sa cousine, pour fuir l’horreur imposée par les terroristes. « Ce fut très difficile en Libye où j’ai passé trois mois enfermée dans un appartement. Mais par rapport à d’autres filles j’ai eu de la chance, je n’ai pas subi de violences. J’en ai vu se faire violer sous mes yeux. J’ai eu très peur. »

Depuis le lancement de la mission de sauvetage de l’Aquarius en février dernier, 444 réfugiés ont déjà pu être sauvés en mer Méditerranée. L’objectif de la mission : intervenir en mer Méditerranée auprès des embarcations en difficulté pour sauver les vies de ceux qui sont en danger de mort.