A quoi servent vos dons ? Aujourd'hui: MdM à Kidal, au Nord du Mali

A quoi servent vos dons ? Aujourd'hui: MdM à Kidal, au Nord du Mali

Email
Kidal est une vaste région dans le Nord du pays. La situation y est difficile car c’est une zone étendue et pauvre où les groupes armés ont une forte présence. Pourtant, nous réussissons à fournir des soins à 90% de la population, soit à plus de 70 000 personnes. Nous soutenons 13 structures de soins incluant un hôpital.

Contexte

MdM Belgique est présente depuis plus de dix ans au Mali. Notre mission: assurer l'accès à des soins de qualité aux Maliens les plus vulnérables (les bébés, les tout-petits, les jeunes mères et les femmes enceintes). Médecins du Monde était sur ​​place lorsque le conflit a éclaté en mars 2012. Malgré la situation difficile et la présence de différents groupes armés, nous avons décidé de rester. 1 an et demi plus tard, nous sommes toujours là.

Aujourd’hui à Kidal : que faisons-nous avec vos dons ?

Kidal est une vaste région dans le nord du pays. La situation y est difficile car c’est une zone étendue et pauvre où des groupes armés ont une forte présence. Pourtant, nous réussissons à fournir des soins à 90% de la population, soit à plus de 70 000 personnes. Nous soutenons 13 structures de soins incluant un hôpital.

Afin de nous adapter à la population nomade, nous combinons les soins dans les centres fixes avec quatre équipes de soins mobiles.

Grâce à votre soutien, en mai 2013, à Kidal, nous avons pu effectuer :

  • 2 594 consultations

  • 870 dépistages de la malnutrition chez des enfants

  • 246 vaccins contre la rougeole chez des enfants

  • 321 vaccins contre la polio chez des bébés et tout-petits (0-23 mois)

  • Un soutien au 13 établissements de santé, y compris un hôpital

  • Engager 4 équipes mobiles de soins pour la population nomade

Derrière les chiffres, une histoire:

  • Pendant plusieurs semaines, nous avons assuré l’amélioration de l’accès aux soins avec le retour progressif de la population dans la région. Par ailleurs, la situation sécuritaire se stabilisant, nos équipes mobiles ont pu intervenir sur une zone plus étendue. En mai, nous avons effectué 2 594 consultations médicales et 870 enfants de moins de 5 ans ont été dépistés de malnutrition.

  • Une épidémie de rougeole est apparue fin mars. Grâce à la mobilisation de 12 équipes permanentes et 8 équipes mobiles, nous avons pu vacciner 15 415 enfants âgés de 0 à 59 mois contre la rougeole et 38 275 personnes âgés de 6 mois et à 29 ans contre la polio.