Programme d'aide aux réfugiés en Grèce : premier bilan après six mois en Grèce

Programme d'aide aux réfugiés en Grèce : premier bilan après six mois en Grèce

Email
En Grèce, Médecins du Monde - en partenariat avec l'Union Européenne - a mis en place un programme fort pour venir en aide aux réfugiés. Six mois après, un premier bilan est tiré : plus de 130 personnes ont mené 10.929 consultations dans 12 sites à travers le pays.

En Grèce, Médecins du Monde soutient les personnes déplacées depuis le début de la crise de l'accueil. En avril dernier, un programme spécial a été lancé, financé par un fonds d'urgence européen accordé à l'ONG. Ce programme spécial résulte de la coopération de plusieurs chapitres de Médecins du Monde : Médecins du Monde Belgique, Grèce, France, Espagne et Royaume-Uni.

Près de 11.000 consultations depuis avril 2016

Les équipes de Médecins du Monde travaillent en Grèce dans des unités mobiles et des cliniques fixes pour subvenir aux besoins médicaux des différents camps. Font partie des équipes fixes : des médecins, infirmi-er-ère-s, sages-femmes, psychologues, travailleu-r-se-s sociaux, interprètes, conducteurs, etc. Dans le même temps, des équipes mobiles composées de dentistes, gynécologues ou pédiatres visitent les différents camps quand le besoin se fait sentir.

Ce qu'a fait Médecins du Monde depuis avril :

  • 10.929 consultations ont été menées (9.332 consultations de soins primaires ; 767 consultations concernant des soins sexuels et reproductifs ; 361 consultations psychologiques ; 469 consultations dentaires) ;
  • 53% des patients étaient des femmes, 47% des hommes ;
  • 65% des patients avaient 15 ans ou plus ;
  • Les patients vus venaient principalement d'Afghanistan, de Syrie et d'Irak.

Durant ces six derniers mois, les activités de Médecins du Monde concernant les femmes ont notamment consisté à procurer des soins aux femmes enceintes et allaitantes, à la diffusion d'information et de moyens de contraception, à la détection et au traitement d'infections vaginales et au référencement des grossesses difficiles à des hôpitaux. Dans le futur, Médecins du Monde continuera à fournir ces différents services, tout en mettant l'accent sur le planning familial, la promotion de la contraception, la prévention de maladies sexuellement transmissibles, l'accompagnement des cas de grossesses non désirées et des cas de cancer du sein.

Médecins du Monde propose un soutien psychologique aux réfugiés présents dans les camps via des sessions de groupe ou des sessions individuelles. Les occupants des camps sont de plus en plus nombreux à présenter des symptômes liés à la dépression, à l'anxiété, à des blessures auto-infligées, etc. Des symptômes qui peuvent s'avérer être des conséquences des séjours prolongés dans les camps, de l'inactivité qui y règne, ainsi que de la perte des repères traditionnels. Médecins du Monde préconise d'inclure beaucoup plus les réfugiés dans la prise de décision quant à la vie dans les camps, de développer des activité productive ou de les aider à développer des mécanismes d'adaptation (via la cuisine, des ateliers divers, du sport ou des livres). Des initiatives que continueront à prendre les équipes de Médecins du Monde présentes dans les camps.