Notre histoire

Notre histoire

Email


Le début : les années 1980

Suite à une rupture idéologique avec Médecins Sans Frontières, Médecins du Monde est créée en 1980 :  ses fondateurs, français, considérent qu'en plus de prodiguer des soins médicaux, il relève de la responsabilité d'une organisation humanitaire de dénoncer les violations faites aux droits de l'homme. Médecins du Monde, en étendant son action aux pays développés, fut un pionnier de l'aide humanitaire.

Depuis 1981, les premières livraisons de Médecins du Monde sont effectuées, notamment en Afghanistan et au Salvador.

Au milieu des années 1980, Médecins du Monde lance également  des projets de lutte contre l'exclusion des personnes défavorisées visant à réduire les risques associés à l'usage de drogues. Par exemple, à Paris, la première clinique anonyme de dépistage de VIH a été instaurée par Médecins du Monde.

 

Une croissance remarquable : les années 1990

Renforcée par la signature de la Charte européenne de l'aide humanitaire, Médecins du Monde est présente au niveau international pour offrir des soins de santé à ceux qui sont dans le besoin. Dans les années 1990, Médecins du Monde connait une croissance phénoménale: plus de 70 nouveaux projets voient le jour dans 50 pays différents. Alors qu'éclatent les conflits en Bosnie, au Rwanda et dans l'Est du Zaïre, Médecins du Monde intervient rapidement pour aider les victimes. L'association maintient son engagement pour la justice, notamment en appelant à la condamnation des responsables de ces conflits.

En 1997, le bureau belge de Médecins du Monde est fondé. Deux ans plus tard, Médecins du Monde-Belgique devient une délégation indépendante.

La guerre dans les Balkans nécessite l'intervention de Médecins du Monde au  Kosovo, en Macédoine, en Albanie et au Monténégro. L'organisation est également largement présente au Timor Sud et en Tchétchénie.

 

Plus que jamais active, dans un monde en mutation : les années 2000

Dans le climat actuel où l'action humanitaire est entravée par le nombre croissant d'interventions militaires et de crises, Médecins du Monde s'affirme par son activisme et son indépendance. L'organisation reste déterminée à aider les populations vulnérables partout dans le monde et en Belgique, y compris celles qui sont touchées par la crise économique actuelle.

En 2005, Médecins du Monde a envoyé une mission d'urgence dans les zones touchées par le tsunami en Asie du Sud-Est, et demeure sur place pour aider à la reconstruction des structures de santé.

En 2010, Médecins du Monde fait partie des ONG présentes en Haïti.

Avec la crise économique les projets belges se développent toujours davantage. En 2012, Médecins du Monde ouvre un Centre de soins à La Louvière. Ainsi, avec les projets à Anvers et Bruxelles, Médecins du Monde est active dans toute la Belgique.

2013 fut pour MdM Belgique l’année du lancement du Médibus, en collaboration avec les ASBL Dune et l’Espace P. Ce cabinet médical mobile permet d’aller à la rencontre des plus vulnérables, en rupture avec les structures de soins classiques.
Sur le plan international, c’est aussi en 2013 qu’ont débuté nos projets au Maroc et au Niger, avec des programmes de prise en charge médicale et psychologique des migrants. Nos équipes sont également intervenues aux Philippines après le passage du typhon Haiyan.

2014 fut une année importante pour les missions belges de Médecins du Monde, avec le lancement de 2 nouveaux projets : en avril, nous ouvrions une antenne à Ostende, et en décembre nous inaugurions un cabinet dentaire au sein de notre CASO bruxellois.

Actuellement, à l’international, Médecins du Monde Belgique mène des projets en Tunisie, au Mali, en République Démocratique du Congo, en Haïti, au Maroc, au Niger, au Burkina Faso, aux Philippines, ainsi qu’en Jordanie et au Liban.