Mali : Malnutrition alarmante dans la région de Gao - Médecins du Monde répond massivement aux besoins humanitaire dans le nord du pays

Mali : Malnutrition alarmante dans la région de Gao - Médecins du Monde répond massivement aux besoins humanitaire dans le nord du pays

Email

Au Mali, la crise humanitaire qui touche les populations du nord est loin d’être terminée. Selon une enquête qui vient d’être publiée, la situation nutritionnelle des enfants de moins de 5 ans et des femmes enceintes et allaitantes est toujours aussi alarmante. 

Dans la région de Gao, particulièrement affectée par le conflit, la prévalence de la malnutrition aiguë globale est de 13,5 %. C’est une situation nutritionnelle « sérieuse » selon la classification de l’OMS. La prévalence de la malnutrition aiguë sévère est très élevée avec 2,4%. Ainsi, au cours des six prochains mois, l’UNICEF estime que 22.730 enfants seront à risque de malnutrition aiguë dans la région. 

Dans le district sanitaire de Ménaka, la malnutrition chronique est de 26,1%. Cette « faim cachée », comme l’appelle les spécialistes, est un facteur majeur de mortalité infantile, de maladie et de handicap qui - si elle n’est pas sérieusement et durablement prise en charge - affectera le futur des populations de cette région. 

Les équipes de Médecins du Monde répondent concrètement aux besoins humanitaires les plus urgents. Dans la région de Gao, plus de 3.500 enfants de moins de 5 ans malnutris ont été pris en charge depuis le 1er janvier. Nous avons également renforcé les activités de prévention et de détection des enfants malnutris au travers du recrutement et de la formation de 87 relais communautaires et 17 agents de santé communautaire. 

La crise humanitaire est loin d’être terminée. Notre action dans le nord sera poursuivie et renforcée pour éviter une détérioration de l’état nutritionnel et de la mortalité des enfants de moins de 5 ans. 

Retrouvez le rapport sur le site de l’UNICEF : http://www.unicef.org/mali/french/5...