Médecins du Monde quitte le camp mais pas les réfugiés

Médecins du Monde quitte le camp mais pas les réfugiés

Email
Médecins du Monde a décidé de quitter le parc Maximilien. L’ONG médicale internationale continue à assurer le suivi médical des réfugiés dans un bâtiment à distance de marche du parc, dans lequel elle est impliquée avec d’autres organisations. Dans le même temps, une équipe mobile va effectuer des rondes médicales dans et autour du parc. Médecins du Monde appelle aujourd’hui le gouvernement fédéral à concrétiser sa promesse d’ouvrir 500 nouvelles places d’accueil dans le WTC.

Médecins du Monde évacue ce jeudi après-midi son dispensaire du parc Maximilien. Jeudi soir, une équipe médicale assurera une permanence à bord du Médibus (notre cabinet mobile) dans le parc.

Dans le nouveau bâtiment sur le Quai de Willebroek (22), Médecins du Monde lancera ce vendredi une permanence médicale, accessible de 14 à 22 heures. Une équipe composée d’un médecin, de deux infirmières, d’un(e) psychologue et d’un traducteur y mènera les consultations, après plus d’un mois de présence permanente dans le parc Maximilien.

Une équipe mobile, composée de deux infirmières et d’un traducteur, ira chaque jour à la rencontre des personnes qui seraient toujours dans le camp, soit pour les soigner sur place, soit pour les accompagner vers le nouveau bâtiment.