Le bateau-ONG Aquarius a déjà sauvé 193 migrants

Le bateau-ONG Aquarius a déjà sauvé 193 migrants

Email
Depuis le lancement de la mission de sauvetage de l’Aquarius le 25 février dernier, une initiative conjointe de Médecins du Monde et SOS Méditerranée, 193 migrants ont déjà pu être sauvés en mer Méditerranée, au large de la Libye. Les rescapés, principalement originaires d’Afrique subsaharienne, ont été pris en charge par les équipes médicales présentes sur le navire et ont ensuite été déposés sur l’île de Lampedusa. C’est ce qu’a déclaré l’ONG Médecins du Monde ce jeudi.

74 personnes avaient déjà été sauvées des eaux le 7 mars dernier. Ce mardi 15 mars, 119 autres personnes ont pu être prises en charge.

« Ils n’avaient pas de GPS, ni de téléphone » explique un membre de l’équipage. « Avec la quantité d’essence à bord et la distance à parcourir, ils avaient très peu de chance d’arriver en Europe. On s’est aperçu combien la traversée était difficile et combien ces bateaux ne sont pas faits pour ces traversées, en mauvais plastique et avec un petit moteur ».

Parmi les rescapés : 23 femmes dont trois enceintes, 17 mineurs et deux bébés. Affamés, en état d’hypothermie ou choqués, ils ont été accueillis sur le bateau où les équipes médicales leur ont procuré les premiers soins.

Les migrants sont prêts à tout pour rejoindre l’Europe. C’est le cas d’Aziz, 25 ans, originaire de Guinée, qui a connu le travail forcé et la violence quotidienne de geôliers en Libye avant de prendre la mer. Pour lui comme pour les autres, c’est la traversée de la dernière chance.

En 2015, plus d’un million de personnes sont arrivées en Europe par voie maritime et 3 772 personnes ont péri, la plupart en tentant d’atteindre l’Italie. La mer Méditerranée constitue aujourd’hui la route la plus dangereuse pour les migrants. L’objectif de la mission : intervenir en mer Méditerranée auprès des embarcations en difficulté pour sauver les vies de ceux qui sont en danger de mort. L’Aquarius, navire long de 77 mètres, est équipé d’une clinique, de sanitaires, d’un accès à l’eau potable et peut accueillir jusqu’à 500 personnes.