Lancement du projet ‘Test Out’ : Une semaine de dépistage rapide Sida et IST dans un cabinet mobile

Lancement du projet ‘Test Out’ : Une semaine de dépistage rapide Sida et IST dans un cabinet mobile

Email

Ce 19 mai, EX AEQUO, en collaboration avec Médecins du Monde, lance la première phase de son projet pilote « Test-Out » : un test de dépistage anonyme, gratuit et à détection rapide du VIH et/ou de la syphilis, dans un bus transformé en cabinet médical. Le projet, une première en Belgique, démarre en plein cœur de Bruxelles et se tourne en première lieu vers les (jeunes) gays et les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH). Laurette Onkelinx, Ministre de la santé, soutient le projet. Elle se fera elle-même dépister en amont de la gay-pride, demain matin à 11h00, dans le bus situé rue Orts, en face de la Bourse.

« Avec ce projet, nous voulons abattre les obstacles qui empêchent les groupes vulnérables de se faire dépister », explique Stéphane Heymans, responsable des projets belges auprès de Médecins du Monde. « Pour beaucoup de personnes, il n’est pas évident d’aller chez le médecin pour demander un test HIV ou Syphilis. En étant dans la rue, nous allons directement à la rencontre de ceux qui, pour l’une ou l’autre raison, ne viennent pas nous voir. Et il y en a un certain nombre : de récents chiffres indiquent que 33% des HSH dépistés positifs ont été diagnostiqués tardivement, ce qui implique un plus haut risque d’infection. »

Avec ce projet, Médecins du Monde souhaite attirer l’attention sur un frein important au dépistage : « la Belgique fait partie des rares pays européens où la présence d’un médecin est obligatoire lors d’un test HIV. Ceci diminue fortement l’accessibilité de ce test. Nous plaidons donc pour l’utilisation de tests de dépistage rapides du HIV et autres IST pouvant être utilisés de façon décentralisée par des non-médecins, qui auront bien-entendu auparavant reçu la formation nécessaire  », déclare M. Heymans.

Concrètement, le bus sera stationné rue Jardin des Olives, en plein cœur de Bruxelles, du 19 au 25 mai. 5 médecins de Médecins du Monde feront les dépistages rapides : le résultat pourra être communiqué au patient dans les minutes suivant le test. En cas de test positif, Médecins du Monde et EX AEQUO s’engagent pour une rapide orientation et une prise en charge psycho-médico-sociale du patient.

Cette phase pilote sera suivie par une évaluation. L’objectif à plus long terme est de lancer de tels projets de dépistage mobile dans le reste du pays.

Voyez ici le reportage de Télébruxelles