L'aide aux réfugiés syriens nécessite 3,7 milliards d’euros

L'aide aux réfugiés syriens nécessite 3,7 milliards d’euros

Email
La campagne « Sauver des vies - Syrie 12-12 » se poursuit. Résultat actuel de l’appel : 2.125.000 euros

 3,7 milliards d’euros, c’est à peu de choses près la somme qui sera nécessaire pour répondre aux besoins les plus urgents des victimes de la crise syrienne jusqu’à la fin de l’année. Ce quadruplement du budget global, annoncé aujourd’hui dans le « Syrian Humanitarian Assistance Response Plan 2013 » (SHARP), intervient alors que le plan précédent n’avait pas encore été complètement financé.

Le nombre de personnes dépendantes de l’aide humanitaire a encore augmenté  pour dépasser les 8 millions. Deux tiers d’entre elles ont fui dans leur propre pays. Plus d’un million et demi de civils ont trouvé refuge en Turquie, au Liban, en Jordanie et en Irak. Ils sont accueillis par la population locale ou dans des camps. Les trois quarts de ces réfugiés sont des femmes et des enfants. L’évolution de la crise syrienne prend lentement mais sûrement des allures de tragédie humanitaire.

Depuis le début de la crise, les organisations humanitaires ont déployé d’importants efforts pour sauver le plus possible de vies dans les pays voisins mais également en Syrie. Dans des circonstances particulièrement difficiles, les organisations humanitaires tentent d’assurer l’accès à l’eau potable, à des installations sanitaires, aux soins de santé, à l’éducation et la protection des enfants.

La campagne « Sauver des vies - Syrie 12-12 » se poursuit

Début avril, le Consortium belge pour les situations d’urgence (Caritas International, Handicap International, Oxfam-Solidarité, Médecins du Monde et UNICEF Belgique) ont lancé l’action « Sauver des vies – Syrie 12-12 ». Les citoyens, les écoles, les entreprises, les autorités locales et les associations ont organisé diverses actions relayées par les médias en vue de récolter des fonds. Des actions ou des campagnes communes ont aussi vu le jour dans d’autres pays  (Allemagne, Canada, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni, …) avec des réussites diverses.

« Le résultat actuel de l’appel commun lancé par le Consortium 12-12 est de 2.125.000 euros. Nous tenons à remercier toutes les personnes qui ont contribué à ce résultat honorable et qui ont montré de la sorte qu’elles ne sont pas indifférentes au sort des victimes du conflit syrien. Fin juin, le Consortium publiera un aperçu de l’aide apportée durant le premier semestre 2013 », annonce Erik Todts, président du Consortium 12-12.

« Le nombre de victimes et les besoins continuent d’augmenter fortement. Les organisations sont sur place et peuvent intervenir mais elles sont confrontées à d’importantes limitations budgétaires et à des problèmes de sécurité. Tandis que nous poursuivons notre appel auprès de la population belge, nous demandons aussi au gouvernement belge de fournir une contribution substantielle qui permettra de sauver des vies. »

Les dons peuvent être effectués sur le numéro de compte BE19 0000 0000 1212 qui restera ouvert au moins jusqu’à la fin de l’année. L’enregistrement de nouvelles actions de solidarité est toujours possible

 

www.1212.be