La campagne « La Syrie ne peut pas attendre » n’est pas parvenue à briser l’indifférence.

La campagne « La Syrie ne peut pas attendre » n’est pas parvenue à briser l’indifférence.

Email
Les résultats provisoires de la campagne #lasyrienepeutattendre en faveur des victimes de la guerre en Syrie sont nettement inférieurs aux attentes des ONG.

Le Consortium 12-12 et ses membres (Caritas international, Handicap international, Médecins du Monde, Oxfam Solidarité et UNICEF Belgique) espéraient récolter 7 millions d’euros pour couvrir leurs opérations d’urgence en Syrie et dans les pays voisins d’ici à la fin de l’année.

Une semaine après une intense campagne médiatique, le compteur est péniblement arrivé à 2,8 millions d’euros, soit 400.000 € de plus qu’avant cet appel, malgré quelques initiatives spontanées ces derniers jours sur Facebook. 

Le Consortium 12-12 ne cache pas sa déception devant la faiblesse de la réponse du public alors que la situation sur le terrain est tellement poignante. Au cours des prochains jours, il va réévaluer son approche et décider des prochaines actions. Il n’est en tout cas plus prévu de lancer de nouvelle campagne dans les médias cette année.

Les dons sont donc plus que jamais les bienvenus sur le compte BE19 0000 0000 1212 ou sur le site www.1212.be. Attestations fiscales à partir de 40€.