L’Europe condamne l’utilisation du viol comme arme de guerre en offrant le prix Sakharov au Dr Mukwege.

L’Europe condamne l’utilisation du viol comme arme de guerre en offrant le prix Sakharov au Dr Mukwege.

Email

 

Médecins du Monde se réjouit de l’attribution du prix Sakharov au Dr Mukwege. Cette décision unanime du Parlement européen doit recouvrir le sens que le Dr Mukwege a lui-même donné à son combat. Il l’a rappelé samedi dernier le 16 octobre 2014 alors que l’Hôpital Saint-Pierre de Bruxelles, en partenariat avec Médecins du Monde, lui attribuait le Prix Solidarité : « les viols extrêmement brutaux dont sont victimes les femmes et les enfants de l’Est du Congo visent à détruire les communautés et à annihiler leur résistance. Cela permet d’asservir la main d’œuvre et de s’accaparer en toute impunité des richesses disponibles ». Selon le Dr Mukwege, au-delà de la réparation chirurgicale et psychique des victimes, l’enjeu est politique. Il s’agit de créer les conditions d’une paix durable et d’imposer le respect les droits de l’homme par les groupes armés ainsi que par tous ceux qui tirent profit et soutiennent ces groupes armés.  

Le rôle d’une ONG comme Médecins du Monde va donc au-delà de l’aide aux victimes, ou de la sensibilisation des auteurs de viol pour qu’ils prennent conscience de la gravité de leurs actes. Le rôle de MdM est, aux côtés du Dr Mukwege, de se faire l’amplificateur du message qu’il délivre auprès des autorités de la RDC pour dénoncer l’utilisation du viol comme arme de guerre, générer une prise de conscience internationale du problème, dénoncer l’impunité des stratèges de cette guerre, et soutenir la capacité de résistance des populations en renforçant la société civile locale.