L’aide atteint les zones reculées du Népal

L’aide atteint les zones reculées du Népal

Email
Dix jours après le séisme, les 6 organisations humanitaires membres du Consortium 12-12 ont pu apporter leur soutien à des centaines de milliers de familles dans les zones les plus touchées. Elles distribuent des abris, de la nourriture, de l’eau potable, dispensent des soins médicaux et un appui psychologique aux rescapés.

Eau et installations sanitaires
L'approvisionnement en eau potable et la mise à disposition d’infrastructures sanitaires (toilettes, douches…) sont essentiels pour prévenir l’apparition d’épidémies et de maladies infectieuses. Par la coordination du transport d’eau potable et l’installation de 200 containers dans les camps, l’UNICEF a déjà permis de fournir de l’eau potable à près de 90.000 personnes. Oxfam a pour sa part déjà pu délivrer plus de 200.000 litres d’eau potable. L’action menée entre autres par l’Unicef et Oxfam a également permis de donner accès à des installations sanitaires à 150.000 personnes.

Prise en charge des victimes
Les organisations membres du Consortium 12-12 ont pu atteindre des centaines de milliers de personnes, notamment dans les zones reculées et difficiles d’accès. Handicap International appuie par exemple quatre hôpitaux  afin de garantir aux blessés une prise en charge adéquate. Médecins du Monde a pour sa part envoyé sur place 20 tonnes de matériel chirurgical qui a déjà permis d’opérer 2.000 blessés.

Il est également crucial que les enfants parviennent rapidement à surmonter leur traumatisme. Des organisations comme Plan et l’Unicef mettent dès lors sur pied des espaces d’accueil adaptés. Plus de 2.000 enfants y bénéficient d’une prise en charge psychologique et d’activités récréatives. Plan assure aussi la formation de bénévoles – parmi lesquels des professeurs – pour faciliter le soutien psychologique des enfants.

Envoi d’aide humanitaire
Le transport des biens destinés à l’aide humanitaire reste une problématique vitale. Malgré une situation compliquée sur le terrain, les six organisations sont en mesure d’acheminer leur aide jusqu’aux victimes. Caritas International et Oxfam transportent par exemple de l’aide d’urgence via l’Inde pour faire face à la congestion de l’aéroport et à la pénurie sur le marché népalais.

Au total, les différentes ONG ont déjà pu délivrer des centaines de tonnes d’aide humanitaire : nourriture, vitamines, vaccins, tentes, médicaments, kits d'hygiène et bien d’autres biens de première nécessité.

A propos du Consortium 12-12
Le Consortium 12-12 unit depuis 30 ans les forces d’ONG belges d’urgence en temps de crise. Cette collaboration offre de nombreux avantages :
• elle facilite le soutien aux populations victimes d’une catastrophe ;
• les coûts liés à la collecte de fonds sont réduits ;
• elle garantit une communication transparente sur l'utilisation des fonds récoltés.

Nous choisissons délibérément de parler d'une seule voix et ne pas payer de campagne dans les médias. De cette façon, nous pouvons maximiser le montant affecté aux opérations sur le terrain.

Il est possible de soutenir l’action SOS Népal du Consortium 12-12 en utilisant le numéro de compte BE19 0000 0000 1212, en faisant un don en ligne sur www.1212.be ou en organisant une action de soutien. 

 

Contact presse :
Erik Todts
Directeur du consortium 12-12
0476/98 24 04

Damien Kremer – Porte-parole FR
0484/36.81.62