Haiyan, trois mois après : un long processus de reconstruction se met en marche

Haiyan, trois mois après : un long processus de reconstruction se met en marche

Email
Ce samedi 8 février, cela fera exactement 3 mois que le typhon Haiyan s’est abattu sur les Philippines. Grâce à la générosité de la population belge, les organisations humanitaires ont pu distribuer très rapidement les secours d’urgence nécessaires et entamer un processus de reconstruction long et ambitieux. La contribution de la population belge à l’appel « Haiyan 21-21 », s’est élevée entre-temps à 9,3 millions d’euros.

Le typhon Haiyan a touché environ 14,1 millions de personnes le 8 novembre 2013. Ce sont les zones les plus pauvres des Philippines qui ont été affectées. La catastrophe naturelle a détruit des milliers de maisons, d’écoles et de routes et a coûté la vie à 6.200 personnes. La réaction en Belgique fut à l’image de la réponse internationale : importante. La campagne « Haiyan 21-21 » a récolté 9,3 millions d’euros à ce jour dont 6,25 millions sur le numéro de compte BE17 0000 0000 2121 du Consortium belge pour les situations d’urgence.

Pendant ces trois mois, les cinq organisations membres du Consortium (Caritas International, Handicap International, Médecins du Monde, Oxfam-Solidarité et UNICEF Belgique) et leurs partenaires sur le terrain ont obtenu des progrès remarquables (voir aperçu ci-dessous).

Le travail actuel comprend la distribution de nourriture, l’accès à l’eau potable et à d’autres services de base ainsi que la remise en état d’infrastructures agricoles, piscicoles et d’élevage. D’une part, l’aide d’urgence relative aux abris n’est pas encore achevée en raison de la tempête importante de la semaine dernière qui a détruit 10 % à 20 % des tentes. D’autre part, les personnes vivant sous tentes dans les camps ou dans des centres d’accueil peuvent progressivement déménager et retrouver des habitations semi-durables. Des écoles provisoires permettent aux enfants de suivre des cours et des cliniques mobiles ainsi que les soins médicaux améliorent l’accès à la santé.

Malgré ces progrès, la reconstruction des structures permanentes demeure un travail de longue haleine avec des défis importants.

L’appel « Haiyan 21-21 » reste d’actualité jusqu’à fin 2014. Les dons sont les bienvenus sur le compte BE17 0000 0000 2121 ou en ligne sur ce site (avec attestation fiscale à partir de 40 euros).

Caritas International

Caritas International soutient le programme d’urgence du réseau Caritas mis en œuvre par Caritas Philippines. 275.000 victimes, en situation de vulnérabilité dans les provinces de Palawan, Leyte, Samar oriental, Antique, Capiz, Iloilo et Kalibo, ont reçu une aide alimentaire, matérielle, ainsi qu’en matière d’hygiène et d’abri. Les activités en cours posent les bases du programme de réhabilitation en cours d’élaboration, de sorte à ce que les communautés affectées puissent reprendre leur vie en main. Les colis alimentaires, par exemple, ne sont distribués que dans les seules régions où la nourriture n’est pas disponible à la vente. Ailleurs, les travaux communautaires sont  rémunérés pour permettre aux victimes de s’acheter de la nourriture. Dans les villages côtiers, des bateaux de pêche à moteur sont mis à la disposition des communautés. Au nombre de 90, ils permettront à près de 450 familles de reprendre la pêche. Dans les régions agricoles, des distributions de volailles et de semences sont organisées pour garantir la prochaine récolte.

Dans les prochains mois, le programme de réhabilitation soutenu par Caritas International se concentrera sur la province d’Antique. Avec pour principaux axes d’intervention : le rétablissement des infrastructures, ainsi que la relance de la pêche, de la production agricole et de l’élevage.

 

Handicap International

Peu après la catastrophe naturelle qui a frappé les Philippines, Handicap International a envoyé une équipe d’urgence dans les zones touchées afin de renforcer le personnel déjà en place. Quelques 200 personnes sont aujourd’hui en activité sur place. Au cours des trois premiers mois, Handicap International a distribué 732 tentes de 6 personnes à Iloilo et 698 à Samar. L’ONG a aussi distribué 1.000 kits (comprenant une tente et du matériel varié), 8.000 couvertures, 700 kits de cuisine, 702 lampes à énergie solaire et 50 pompes à eau filtrantes.

Handicap International a réhabilité un centre de réadaptation à Tacloban et soutient trois hôpitaux grâce à une équipe multidisciplinaire composée de deux kinésithérapeutes, d’un ergothérapeute et d’une infirmière. Ils ont dispensé 300 séances de rééducation et distribué 112 aides de marche (chaises roulantes, béquilles…). Du soutien psychosocial est aussi organisé pour les victimes. Un point focal et des agents mobiles sont également déployés pour identifier, aider et orienter les personnes les plus vulnérables.

Handicap International gère une plate-forme logistique de distribution de matériel (essentiellement des rations humanitaires) via sa flotte de trois camions. Quatre autres camions contribuent pour leur part aux efforts de déblaiement.

Médecins du Monde

Cliniques mobiles

Médecins du Monde dispose de 4 cliniques mobiles : elles sillonnent les districts de Carigara, Albuera, Ipil et San Pablo. Grâce à ces dispositifs mobiles, les équipes peuvent aller à la rencontre des personnes les plus vulnérables, les plus éloignées des centres de santé.  Par équipes de 5, des professionnels de la santé locaux y prodiguent des soins de santé. Faire appel à du personnel local est essentiel aux yeux de Médecins du Monde, pour viser le renforcement des capacités et  éviter toute substitution. La réponse à l’urgence se fait en partenariat et appui au ministère de la santé.

Depuis la mise en place de ces cliniques, 6461 consultations ont été réalisées. Après les infections respiratoires  (31,2%), l’hypertension (8,6%),  les problèmes dermatologiques (2,8%), les contractions musculaires (2,7%) et les problèmes gastriques  (2,3%) sont les pathologies les plus fréquemment rencontrées. 

TSPT : Soins de santé mentale

Parce que beaucoup de victimes souffrent de Troubles de Stress Post-Traumatique  (TSPT), Médecins du Monde a lancé un programme de soins de santé mentale : 46 professionnels de la santé ont été spécialement  formés à la détection et à la prise en charge des TSPT

Aide à la reconstruction des hôpitaux

Depuis qu’elle a pris la mesure des besoins dans les hôpitaux de Tacloban et Carigara, Médecins du Monde soutient la reconstruction durable de ces 2 structures.

Oxfam-Solidarité

Oxfam a déjà porté assistance à près de 550.000 personnes. Ses équipes ont été déployées dans plusieurs zones des îles de Cebu, Leyte et Samar et Oxfam envisage d'étendre ses opérations dans les Visayas occidentales. Elle a notamment permis de rétablir l’approvisionnement en eau potable de plus de 200.000 personnes à Tacloban, par la réparation les conduites (en collaboration avec l’Unicef). Oxfam a également fourni des services d’assainissement, des kits d’hygiène et de purification de l’eau, une aide financière, du matériel de construction d’abris, et des kits d’accouchement. Elle a dispensé des formations à l’hygiène et contribué à l’évacuation des décombres. Oxfam a fourni aux coopératives agricoles des tronçonneuses et des scieries pour dégager les terrains en vue d’une replantation et pour aider à transformer les cocotiers abattus en bois d’œuvre. Elle aide les familles de pêcheurs à reconstruire leurs bateaux, fournit un capital de départ aux personnes souhaitant monter une petite affaire et distribue du matériel et des filets de pêche, ainsi que des semences et des engrais.