Haiyan : le bilan positif d’une année de soutien

Haiyan : le bilan positif d’une année de soutien

Email
Bruxelles, le 7 novembre 2014 – Le 13 novembre 2013, quand l’énormité des dégâts causés par le typhon Haiyan aux Philippines s’est vue confirmée, le Consortium 12-12 a lancé un appel exceptionnel afin de soutenir l'aide aux victimes. Le total des dons collectés durant la campagne Haiyan 21-21 se sont élevés à 9 550 000 €, dont 6,5 millions versés sur le compte commun. La générosité de la population a permis aux organisations humanitaires d'offrir une aide vitale, mais également de contribuer à la reconstruction des régions frappées.

 Destruction totale

 Il y a exactement un an, le typhon Haiyan a dévasté les Philippines. Plus de 14 millions de personnes ont été touchées, un peu plus de 6 000 personnes ont perdu la vie, 1 million de logements ont été complètement ou partiellement détruits et 4 millions de personnes se sont retrouvées à la rue.

 Les organisations membres du 12-12, Caritas International, Handicap International, Médecins du Monde, Oxfam-Solidarité, Plan Belgique et Unicef Belgique, étaient toutes déjà présentes dans le pays et ont immédiatement engagé des équipes d'urgence pour lancer l'aide humanitaire. L'accès extrêmement difficile aux zones touchées et la coupure des principaux moyens de communication ont empêché l'évaluation rapide du nombre de victimes et de la portée de la catastrophe.

 Dès qu’il a été établi que les ONG avaient la capacité d’apporter une aide vitale, le Consortium 12-12 a décidé d'activer son deuxième compte bancaire, BE17 0000 0000 2121, et de lancer un appel exceptionnel à la population.

 Cet appel à la solidarité s’est donc déroulé en parallèle de la campagne déjà lancée en faveur des victimes de la guerre syrienne, la crise humanitaire la plus dramatique de ces dernières décennies. Nombre de citoyens ont spontanément fait le choix de soutenir les deux causes. Les dons des citoyens et les contributions des entreprises et des administrations locales continuent d’arriver et plus de 100 actions de charité ont été mises sur pied.

 Aide d'urgence et reconstruction

 Dans les premiers mois qui ont suivi la catastrophe, les organisations d'aide du Consortium 12-12 ont concentré toute leur attention sur la distribution d’équipement d'urgence (tentes, eau potable, nourriture, kits hygiène, couvertures, etc.) et sur le déblaiement des débris.

Grâce à la solidarité de la population, en Belgique comme dans beaucoup d'autres pays, les organisations humanitaires ont également été en mesure de mettre sur pied et de soutenir des programmes de reconstruction. Le gouvernement des Philippines a pris la direction d’un plan de reconstruction et a mobilisé des financements étrangers pour ce processus de longue haleine.

Malgré ces efforts, quelque 25 000 personnes vivent aujourd’hui encore dans des abris temporaires et ont des difficultés à faire face à leurs besoins fondamentaux. Mais la situation s'améliore jour après jour.

 Défis

 « Il est très important de faire en sorte que les plus vulnérables puissent relancer leurs activités économiques et sociales. Ils pourront ainsi retrouver une autonomie financière et reprendre une vie normale. C'est un défi de taille », estime Erik Todts, directeur du Consortium 12-12.

 Les membres du Consortium 12-12 continuent à être présents dans les zones touchées, afin de venir en aide aux victimes et de contribuer à la relance économique, par exemple en soutenant les agriculteurs et pêcheurs locaux ou en fournissant un capital de base aux personnes qui souhaitent lancer leur propre commerce.

 « En un an, nous avons accompli un énorme travail en collaboration avec la population locale, leurs organisations et les pouvoirs publics. C'est grâce à la solidarité de la population belge que nous y sommes parvenus », conclut Erik Todts.

 

Porte-parole du Consortium 12-12 :

Erik Todts -  0476 98 24 04

 Les actions réalisées par Médecins du Monde sur le terrain :

 Médecins du Monde

MdM est présente aux Philippines à Manille depuis juillet 2012 avec un programme de réduction des risques sanitaires et environnementaux dans le secteur du recyclage des déchets électroniques. Suite au passage du Typhon Haiyan, MdM a décidé d’intervenir sur l’île de Leyte afin de contribuer à restaurer l’accès aux soins de santé primaires des communautés locales et déplacées.

5 équipes médicales mobiles ont couvert 5 municipalités de l’île de Leyte. Activités :

-          Soins de santé de première ligne

-          Consultations prénatales

-          Dépistage nutritionnel des enfants de moins de 5 ans et des femmes enceintes

-          Programme de vaccination

-          Réparation des infrastructures sanitaires

-          Formation du personnel de santé à la prise en charge médicale et paramédicale des victimes du Typhon.

Résultats

2 168 consultations.
42 membres du personnel de santé formés à la santé mentale et prise en charge psychosociale.
30 centres de santé approvisionnés en médicaments et en équipement médical. 20 centres de santé réhabilités.

En mai 2014, MdM a fermé le programme d'urgence, mais l'ONG continue son projet lié au recyclage informel des déchets électroniques et électriques qui serait en partie responsable de 6% de la mortalité aux Philippines. 

 Contact presse:

  • Médecins du Monde :  Marie-Anne Robberecht  - 02 225 43 49