GAZA : LA RÉPONSE À L’URGENCE DE MÉDECINS DU MONDE

GAZA : LA RÉPONSE À L’URGENCE DE MÉDECINS DU MONDE

Email
Les humanitaires n’ont pas d’accès sécurisé à la bande de Gaza

En date du 30 juillet 2014, soit 23 jours après le début de l’offensive israélienne dans la Bande de Gaza, le bilan en vies humaines fait état de 1263 Palestiniens tués et plus de 6233 blessés[1].

La situation de la population s’aggrave de jour en jour. Les opérations israéliennes s’intensifiant, l’aide humanitaire urgente est considérablement freinée.  Le 23 juillet, plusieurs cargaisons de produits médicaux acheminées par Médecins du Monde et destinées à des centres de santé en rupture de stock ont pu être livrées après plusieurs jours de blocage au poste frontière de Kerem Shalom.

Sur les 11 centres de santé que Médecins du Monde soutient, 9 fonctionnent et les Gazaouis continuent de s’y rendre pour des soins de santé primaires dans le cadre du programme « préparation aux urgences » mis en place par MdM, les soignants de ces centres sont également formés pour prendre en charge et si besoin référer les blessés. Ces centres vivent une situation sanitaire dramatique : exposés aux bombardements, ils font face à une rupture de stock de certains médicaments essentiels ainsi qu’à des coupures d’électricité de plus de 20h par jour. Le bombardement de la seule centrale électrique de Gaza n’a fait qu’aggraver cette réalité, affectant non seulement la vie quotidienne des Gazaouis mais aussi le système de santé (fonctionnement des machines) et de sanitation (assainissement et approvisionnement en eau). La violence du conflit fait également émerger des besoins en appui psychosocial et en santé mentale surtout chez les enfants. Médecins du Monde procède actuellement à une analyse des besoins.

MdM s’efforce de maintenir ses activités. Les équipes basées à Jérusalem et celles dans la bande de Gaza travaillent en étroite collaboration pour trouver des solutions durables pour les Gazaouis. Ce sont 3 médecins et 11 autres employés qui partagent le quotidien des Palestiniens ainsi qu’une équipe de coordination de 6 personnes qui les soutiennent.

A l’heure actuelle, un deuxième convoi de produits médicaux est en cours de préparation, des équipes médicales s’apprêtent à rentrer mais la fermeture des points d’entrée risquent encore une fois de retarder cette aide d’urgence à Gaza.

Les équipes de MdM préparent la réponse à l’urgence afin d’apporter une aide cruciale et indispensable aux populations civiles.

  

 




[1] Sources OCHA