FLASH INFO - 4 Familles Roms forcées de quitter leur campement par la police

FLASH INFO - 4 Familles Roms forcées de quitter leur campement par la police

Email
Cet après-midi, 4 familles Roms – composées pour moitié d’enfants et d’un bébé de 7 mois- installées depuis le 15 avril près de la porte d’Anderlecht, ont été forcées de quitter leur campement. Leurs tentes, qui sont pour ainsi dire leur seule possession, ont été détruites.

Médecins du Monde suit ces familles Roms sur le plan médical, et depuis des mois, demande aux autorités responsables de trouver une solution à leurs conditions de vie dramatiques et inhumaines. Voir jouer des enfants entre les rails du tram n’était pas exceptionnel. « Cette solution n’est jamais venue », déclare Stéphane Heymans, responsable des Projets belges chez Médecins du Monde. « Le résultat, c’est que la situation de ces personnes, leurs enfants et leurs bébés s’est encore aggravée un peu plus. C’est inacceptable pour un pays comme la Belgique »

En terminant de rédiger ce flash, nous apprenons que des habitants du quartier se sont mobilisés pour aider ces familles, notamment en leur fournissant des tentes.

Interviews ? Plus d’info ?

Contactez :

Marie-anne.Robberecht@medecinsdumonde.be
Tel : +32 (0)2 225 43 49 - +32 (0)493 25 49 09
www.medecinsdumonde.be