En République Démocratique du Congo, une femme sur 150 meurt en couche

En République Démocratique du Congo, une femme sur 150 meurt en couche

Email
En République Démocratique du Congo, environ 1 femme sur 150 meurt en couche, soit 100 fois plus que chez nous. Médecins du Monde, Médecins Sans Vacances et Memisa s’associent pour lancer une campagne de sensibilisation sur l’accès aux soins de santé des femmes africaines.

« C'est ma quatrième grossesse. Je pensais que tout irait bien. Mais tout à coup j'ai ressenti des très fortes douleurs dans le bas du ventre. Je savais qu'il y avait un problème... ». Sanza est Congolaise. Elle a 26 ans. Son récit est celui de milliers d'autres femmes de son pays. « Au village, il n'y a pas de médecins et le centre de soins est à 28 kilomètres... Heureusement mon fils a été chercher de l'aide. J'ai failli mourir. J'ai eu beaucoup de chance. »

Parce qu'accoucher en sécurité ne devrait pas être une question de chance

D'après l'Organisation mondiale de la Santé, chaque jour, 830 femmes meurent pendant leur grossesse ou leur accouchement. 99% d'entre elles vivent dans des pays en développement 2. Cette réalité est le résultat de plusieurs facteurs : notamment, le problème de la qualité des formations et des centres de soins mal équipés. L'accès difficile aux centres de soins ainsi que les coûts élevés sont également des causes importantes.

Agir pour sauver Sanza...

À travers une courte vidéo, les ONG veulent montrer la réalité. Des complications de grossesse. Un hôpital éloigné. Des routes difficiles. Une situation potentiellement mortelle. À la fin de la vidéo, alors que la situation peut à tout moment basculer, le·la spectateur·trice est invité·e à agir : un simple clic pour faire démarrer la voiture, et de cette manière, prendre conscience que des scènes similaires se déroulent chaque jour en RD du Congo et dans de nombreux pays d'Afrique. Un site est dédié à l'action : https://www.santepourtous.be/

Ensemble faisons démarrer la voiture

Cette campagne ne peut fonctionner que si elle est largement diffusée. Outre leurs larges réseaux, les trois associations sont soutenues par le gratin des pilotes de rallye : Stéphane Henrard, Vanina Ickx et Ari Vatanen se mobilisent pour assurer une diffusion massive du film.

« C'est simple, si je n'avais pas eu accès aux soins élémentaires lors de mon accouchement, mon fils Ado ne serait peut-être pas là aujourd'hui... » explique Vanina Ickx. « Je vais régulièrement au Mali où la majorité des femmes accouche à même le sol. Sans médecin. Sans eau claire. Sans rien... Là-bas, plus qu'ailleurs, donner la vie est un petit miracle. Et, pour une maman, rester en vie ne devrait plus en être un. »

Santé pour tous, les 3 organisations s'associent

Chacune à leur manière, Memisa, Médecins Sans Vacances et Médecins du Monde luttent contre la mortalité maternelle. Elles sont présentes sur le terrain pour continuer à soutenir la population et les structures de santé et ce malgré la situation tendue actuellement en République Démocratique du Congo.

Les trois organisations médicales ont décidé d'unir leurs forces pour défendre cinq priorités en Afrique: un accès géographique et financier aux soins ; des structures de santé équipées ; du personnel de santé formé ; des traitements et des médicaments ; de l'eau et de l'électricité dans les structures de santé.