Distribution de lait dans les camps grecs : une volonté de normalité

Distribution de lait dans les camps grecs : une volonté de normalité

Email
Les équipes de Médecins du Monde ont procédé à une distribution de lait pour les enfants de 0 à 5 ans dans certains camps de réfugiés en Grèce. L’objectif : tenter de créer un sentiment de normalité et de confort pour les réfugiés.

Dans les camps de Lagadika et de Kavala, dans le nord de la Grèce, les équipes de Médecins du Monde ont commencé à distribuer du lait en poudre aux familles avec des enfants de cinq ans ou moins.

« La distribution de lait est extrêmement importante » explique Eva Tatsidou, coordinatrice de l’équipe de Médecins du Monde au camp de Lagadika. « C’est important pour la santé des enfants et des bébés bien sûr, mais c’est aussi important pour les femmes. Pouvoir donner à son enfant ce dont il a besoin est le but de toutes les mères. »

Cette initiative vise à améliorer la santé de ces enfants, mais a aussi un objectif plus large. « Cela va plus loin que la santé. Dans les camps, sous les tentes, la vie est dure. Les réfugiés avaient des maisons, ils faisaient partie d’une communauté, ils avaient des amis, une famille, des gens qui les aidaient et étaient là pour eux » raconte encore Eva Tatsidou.

« On ne peut pas remplacer tout ça ici. Mais nous faisons notre possible pour que les gens se sentent à nouveau membres d’une communauté solidaire. Nous distribuons du lait pour une question de santé, mais c’est aussi lié à la maternité, à la sécurité, à une certaine « normalité » dans la vie des gens et surtout des enfants. »