Cinq ans après le séisme, Haïti reste à reconstruire

Cinq ans après le séisme, Haïti reste à reconstruire

Email
Le 12 janvier 2010, un séisme destructeur frappait Haïti, faisant 200.000 morts, plus de 300.000 blessés et 2,3 millions de personnes déplacées. Cinq ans après, les équipes de Médecins du Monde, présentes depuis 1989 sur l’île, restent mobilisées en luttant avec les Haïtiens, notamment contre l’épidémie de choléra qui sévit toujours dans le pays.

« Port-au-Prince n’est plus une ville, c’est un immense bidonville. Le séisme, les hommes politiques, le choléra, on vit en enfer ici » décrivait Francis, un habitant du quartier de Carrefour-Feuille en 2010.

Après s’être consacré aux déplacés, à la chirurgie et aux soins vitaux (580 000 consultations dont 800 actes chirurgicaux réalisés l’année suivant le séisme), la priorité du réseau MdM a été de participer à la reconstruction d’Haïti : les équipes ont travaillé à la consolidation du système de santé en assurant des formations aux personnels de santé et en fournissant des médicaments et du matériel médical.

L’objectif est aujourd’hui de transférer la gestion des centres de santé soutenus par MdM au Ministère de la Santé Publique et des Populations (MSPP). Le pays est cependant confronté aux mêmes fragilités chroniques : faiblesse de l’État, peu de moyens et un système sanitaire précaire.

Depuis cinq ans, le réseau MdM a également mobilisé ses efforts pour lutter contre le choléra qui sévit depuis octobre 2010. Nos structures couvrent actuellement 7 zones enclavées : des cliniques mobiles ont été mises en place pour réagir au plus vite lorsque des cas sont signalés.

« La stratégie employée consiste à transférer les compétences de prise en charge des cas de choléra dans les centres de santé publics. Cela a permis de renforcer le dispositif de surveillance épidémiologique et les systèmes d’alerte précoces ; nous avons obtenu des résultats très encourageants», explique Elodie Richard, responsable de la mission Haïti à MdM-Belgique. Ainsi, dans les départements de Grande Anse, des  Nippes et du Sud, 3789 cas étaient comptabilisés en 2013, contre 796 en 2014. En 2014, dans ces mêmes départements, Médecins du Monde a soutenu 93 centres de santé.

Le réseau met en œuvre ce programme d’urgence tout en travaillant sur le long terme, en collaboration avec les communautés et structures publiques.

Cinq ans après le séisme, Médecins du Monde se mobilise pour la reconstruction du système de santé haïtien, encore fragile. Nous continuons de porter des actions de plaidoyer pour défendre la gratuité des soins pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans. Dans cette optique, le réseau MdM soutient activement la société civile haïtienne qui  joue une part active dans ce processus de changement.

Contact presse :
Marie-Anne Robberecht 02 225 43 49 / 0493 25 49 09
Marie-Anne.Robberecht@medecinsdumonde.be
Photos disponibles sur demande