Action « Sud Tunisie » : se préparer aux blessés de guerre

Action « Sud Tunisie » : se préparer aux blessés de guerre

Email
Début février, Médecins du Monde a organisé une formation destinée à préparer plusieurs hôpitaux tunisiens proche de la frontière libyenne à un afflux de blessés de guerres. Cette action « Sud-Tunisie » vise à répondre à la situation qui ne cesse de se détériorer en Libye.

En Tunisie, Médecins du Monde agit déjà à Gafsa et à Tunis, auprès des populations vulnérables, des femmes et des migrants. Nous participons également à des actions ponctuelles, comme l’aide aux rescapés en mer, au large des côtes tunisiennes. C’est aussi l’esprit de l’action « Sud Tunisie » qui a eu lieu début février, et qui concernait les hôpitaux de Médenine, Tataouine et Houmt Souk (Djerba). L’objectif : préparer les hôpitaux à un possible afflux de blessés de guerre venus de la Libye voisine.

Un formateur expérimenté

C’est un chirurgien bénévole, Martial Ledecq, qui a dispensé ces formations pour Médecins du Monde. Aujourd’hui à la retraite, il est à la base chirurgien vasculaire et thoracique, avec une grande expérience dans la chirurgie de guerre. Ayant travaillé au Moyen-Orient pendant trois ans, il connaît bien la région, et particulièrement la Tunisie.

Formation en deux temps

L’action s’est déroulée sur deux semaines. La première semaine a été consacrée à la mise en place d’un plan catastrophe : mise au point du processus de triage des blessés, détermination des aires d’attentes selon la gravité des blessures, rappel des règles de base au personnel, etc.

La deuxième partie de la formation a consisté en un exercice de simulation. Les « victimes » étaient collectées dans un stade de football situé à proximité des hôpitaux, et le personnel médical pouvait alors mettre en pratique les théories apprises les jours précédents.

Cette formation a permis aux hôpitaux de mettre en place des procédures indispensables en cas d’afflux de blessés de guerre. Grâce aux simulations, le personnel a pu mettre en évidence les rôles de chacun, mais aussi les points qui demandaient encore de l’amélioration.

Retrouvez des photos et vidéos des journées de formation sur la page Facebook du projet « Migrants » de Médecins du Monde, dans lequel s’inscrit l’action « Sud Tunisie ».