12-12 lance l’opération “HAIYAN 21-21”

12-12 lance l’opération “HAIYAN 21-21”

Email
Afin d’aider le plus efficacement possible les populations victimes du super-cyclone Haiyan, les membres du Consortium belge pour les situations d’urgence lancent l’opération HAIYAN 21-21. Leur but ? Récolter les fonds nécessaires pour financer leurs activités humanitaires en réduisant les coûts de campagne et en partageant leurs savoir-faire complémentaires.

Plus de 11 millions de Philippins, dont 40% d’enfants, sont affectés par le cyclone Haiyan qui s’est abattu vendredi sur les Philippines. De mémoire d’homme, il s’agit d’un des pires cyclones jamais enregistrés, dont la violence a bouleversé la vie d’une large fraction de la population du pays et étonné jusqu’aux  plus pessimistes des observateurs du changement climatique. Les victimes n’ont pourtant que faire des modèles théoriques et des prévisions scientifiques. Pour les personnes qui ont survécu au drame, le quotidien se résume aujourd’hui à des préoccupations aussi simples que de trouver un peu d’eau, un abri, de la nourriture, des soins et une protection. Tout le reste a été emporté. Quant à l’avenir, il paraît bien hypothétique.

Haiyan 21-21 veut briser cette fatalité.

En rassemblant leurs forces, Caritas international, Handicap International, Médecins du Monde, Oxfam Solidarité et UNICEF Belgique, dont les équipes sont présentes sur le terrain, en appellent à la solidarité du public belge. C’est tout de suite qu’il faut agir, avant que les épidémies ne déciment des populations affaiblies par de récentes catastrophes et qui vivent sous la menace de nouvelles intempéries.

Des abris, de l’eau potable, des soins, des médicaments, des latrines, des kits d’hygiène et de santé et une aide nutritionnelle, tout de suite. Des écoles, des centres de revalidation, des espaces sécurisés, une habitation, un bateau de pêche ou un lopin de terre dès que possible… Cela semble si simple, mais les obstacles à surmonter sur le terrain sont gigantesques. Les voies de communication sont détruites ou inexistantes. Les rares aéroports capables de recevoir les vols humanitaires, tel celui de Cebu, sont embouteillés car les secours ne peuvent poursuivre leur route au-delà, vers les régions les plus difficiles d’accès. Quelques bateaux et de rares camions parviennent à ouvrir la voie, mais c’est peu, infiniment trop peu. Il faut plus de bateaux, des hélicoptères, des routes déblayées, des avions capables d’atterrir sur un mouchoir  de poche.

Il faut surtout des fonds, beaucoup d’argent pour répondre à cette crise de grand ampleur. Acheter et acheminer des secours, déblayer, renforcer les équipes, aider les populations à reprendre leur destin en mains. Tout cela a un coût et chacun peut y contribuer.

C’est le message que lance HAIYAN 21-21

  • aux médias, invités à relayer l’opération et à encourager le public à participer;
  • à tout un un chacun, appelé à faire preuve de solidarité.

Les dons sont les bienvenus sur le compte BE17 0000 0000 2121  ou via le site www.1212.be. Une attestation fiscale sera délivrée pour les dons à partir de 40€.