1 personne sur 3 mord sur sa chique !

1 personne sur 3 mord sur sa chique !

Email
Médecins du Monde ouvre un cabinet dentaire ! 1 personne sur 3 en Belgique repousse sa consultation chez le dentiste. Non par peur de la douleur, mais bien parce qu’elle n’a pas accès aux soins. Avec l’ouverture d’un cabinet dentaire, Médecins du Monde et Dentistes du Monde (en partenariat avec Dentistes sans Frontières et EODEC) s’attaquent au problème.

« Depuis plus d’un an, j’ai des caries. Parfois, je reste éveillée toute la nuit à cause de la douleur. J’ai honte d’ouvrir ma bouche et je n’ose parler à personne», explique Rabiatou, 20 ans, originaire de Guinée. Lorsqu’elle a entendu parler du cabinet dentaire, elle s’est tout de suite inscrite sur la liste d’attente. « Les soins dentaires occupent aujourd’hui la deuxième place en terme de soins reportés, après les soins spécialistes, comme la gynécologie ou l’ophtalmologie»,  témoigne Natacha Dewitte, coordinatrice du centre de soins de MdM  Bruxelles. «Ce problème n’est pas nouveau. Nous recevons tous les jours des personnes comme Kadhy : hommes, femmes et enfants ne pouvant se rendre chez le dentiste. 

Jusqu’à présent, nous avons toujours travaillé avec une médiation, un travail en réseau et des référencements vers des cabinets externes. Mais cette manière de travailler présente aussi des limites. La question des soins dentaires se faisait si grande que progressivement, l’idée d’ouvrir un cabinet dentaire en renforcement du cabinet dentaire du Clos Sainte Thérèse est apparue. Et voilà, après un long travail de préparation et une importante récolte de fonds, nous pourrons accueillir nos premiers patients. »

 

Les dentistes bénévoles soignent les personnes les plus démunies une fois par semaine dans notre nouveau cabinet dentaire, qui ouvrira en décembre. 

Pour le projet « dentistes », nous avons reçu  le soutien des Mutualités Libres. Piet Van Eenooghe explique pourquoi les Mutualités ont décidé de soutenir ce projet à hauteur de 5000 € :

« L’accès universel aux soins médicaux est l’une de nos valeurs fondamentales, et cette initiative va précisément dans ce sens. En tant que mutualité, nous sommes conscients du fait que les soins dentaires ne sont pas une évidence pour tout le  monde. Cette initiative arrive donc au bon moment ! L’argent ira à l’achat d’équipement médical et au soutien d’un assistant social. Nous sommes vraiment fiers d’être partenaire de ce projet. »

 

Nous remercions les Mutualités Libres pour leur soutien !