« FAMINE 12-12 » : Le Consortium 12-12 lance un appel national

« FAMINE 12-12 » : Le Consortium 12-12 lance un appel national

Email
Bruxelles, le 14 mars 2017 - Les membres du Consortium 12-12 (Caritas International, Handicap International, Médecins du Monde, Oxfam-Solidarité, Plan Belgique et UNICEF Belgique) lancent aujourd’hui un appel commun en faveur des victimes de la famine qui sévit au Soudan du Sud et qui menace aussi la Somalie, le Yémen et le Nigéria. Au total, 20 millions de personnes y sont aujourd’hui menacées de malnutrition sévère. Selon les Nations unies, cette catastrophe humanitaire est la pire depuis 1945.

« Jamais nous n'avons connu une telle catastrophe. Avec 20 millions de personnes souffrant de malnutrition sévère, dont 1,4 million d'enfants menacés de mort, il est urgent d'agir maintenant pour éviter le pire. Dès aujourd'hui, nous invitons chacun à soutenir l'appel « Famine 12-12 » pour sauver un maximum de vies », indique Erik Todts, porte-parole du Consortium 12-12.

Déjà présents dans ces pays, les membres du Consortium 12-12 mettent tout en œuvre pour venir en aide aux populations : distribution de nourriture et d’eau potable, soins médicaux et nutritionnels, amélioration de l’hygiène, protection des enfants et des plus vulnérables, renforcement des capacités agricoles...

Les conflits armés, les conditions climatiques et l’extrême pauvreté sont à l’origine de cette catastrophe sans précédent. Actuellement, la famine a déjà été déclarée dans une région du Soudan du Sud mais le Yémen, le Nigéria et la Somalie sont sur le point de basculer. « L’action se concentre sur ces 4 pays les plus fortement touchés. Mais, si les fonds récoltés le permettent et l’évolution des besoins le justifie, elle pourrait s’étendre à des pays voisins (Ethiopie, Ouganda, Kenya, Tchad, et Niger), où les pénuries alimentaires sont également à un niveau très alarmant » ajoute Erik Todts.

Des initiatives diplomatiques et politiques s'imposent

Une réponse humanitaire à la hauteur d'une crise d'une telle ampleur et d'une telle complexité appelle aujourd'hui un effort commun et coordonné. « Une campagne commune des membres du Consortium 12-12 nous donnera les moyens d'intervenir auprès de celles et ceux qui en ont le plus besoin. Mais des opérations d'urgence n'ont jamais fait taire les armes, et plus que jamais des initiatives s'imposent sur les terrains diplomatique et politique, ainsi qu'en matière d'aide structurelle à ces pays », précise Erik Todts.

Dès aujourd'hui, le Consortium 12-12 a donc activé son numéro de compte BE19 0000 0000 1212 pour recueillir les dons en faveur des victimes de cette catastrophe majeure.

Des informations sont disponibles sur le site www.1212.be, où les particuliers comme les groupes ou les institutions peuvent effectuer des dons et enregistrer des actions au bénéfice de cet appel.

Soudan du Sud

Au Soudan du Sud, 100.000 personnes n’ont plus rien à manger dans l’Etat d’Unité et 1 million de personnes sont sur le point de basculer dans cette situation de famine dans le reste du pays. Les combats, les déplacements massifs de populations et la flambée des prix alimentaires rendent la situation très critique. Près de 270.000 enfants souffrent de malnutrition sévère.

Nigéria

Au Nigéria, plus de 5,1 millions de personnes n'ont presque plus à manger et 450.000 enfants souffrent de malnutrition. Du fait des combats entre l'armée et les forces de Boko Haram, le pays compte 1,9 million de déplacés internes. Entre 400.000 et 800.000 personnes vivent dans des régions devenues difficilement accessibles.

Somalie

Il y a 6 ans, la Somalie était le dernier pays à connaître un état de famine. À l'époque, la faim avait coûté la vie à plus de 260.000 personnes. Aujourd'hui, l'extrême sécheresse menace à nouveau des millions de Somaliens.

Yémen

Après 2 années de guerre civile, les habitants du Yémen peinent de plus en plus à se nourrir. Les bombardements ont détruit les cultures rendant les populations dépendantes des importations qui n'arrivent pas à être acheminées du fait de l'extrême violence qui sévit dans le pays. Aujourd'hui, 65% de la population a besoin d'une aide alimentaire.

Aidez les victimes de la famine

20 millions de personnes sont en ce moment confrontées à une situation de famine ou à une grave insécurité alimentaire. Les conditions climatiques et des conflits qui durent depuis de nombreuses années empêchent les habitants du Nigéria, du Yémen, de la Somalie et du Soudan du Sud de subvenir à leurs besoins. Médecins du Monde leur vient en aide à travers des programmes d’urgence et de nutrition. Mais nous ne pouvons le faire qu’avec votre aide. C’est maintenant qu’ils ont besoin de vous. Faites un don.